Cette opinion est quasiment instinctive : toute faute doit être punie.

 Certains franchisés ont ainsi tendance à s’y arcbouter en faisant de tel ou tel manquement une question de principe. Ils n’hésitent pas à se lancer dans des procédures longues et couteuses sans mesurer véritablement les chances de succès d’une indemnisation.

 Or il faut le rappeler : en droit, toute faute ne donne pas lieu à des dommages et intérêts. Il faut que la faute ait causé un préjudice (matériel, moral…). Pas de dommage, pas d’indemnité donc

Bien que certains projets de lois aillent en ce sens, il n’existe toujours pas de dommages et intérêts punitifs en droit français.